M-Cécile LE BRAS
Sophrologie à Talence

La peur qui s'exprime.

24 Mar 2022 M-Cécile LE BRAS Sophrologie

La peur est une émotion qui s'exprime régulièrement au sein du cabinet.

La peur du ridicule, la peur de décevoir, la peur de l'abandon, la peur de l'échec ou de la réussite, la peur du rejet, la peur d'être trahi, la peur du conflit, la peur d'être soi, la peur pour les autres... ce n'est pas réjouissant non, et la liste peut s'étoffer rapidement jusqu'à devenir interminable. 

 

Elle peut s'expliquer par des expériences vécues ou par les représentations que l'on en a: Si vous avez été bercé de "il rate tout ce qu'il tente ce bon à rien"  ou "regarde à quel point elle est gentille et serviable" pendant votre enfance, il semble facile d'imaginer les répercussions sur votre façon d'agir à l'âge adulte. Souvent pour être aimé et ne pas être rejeté. 

 

Parce la peur nous limite et finit par nous empêcher d'agir comme on le souhaiterait, souvent inconsciemment, nous adoptons certains comportements et finissons par porter des masques : un carnaval quotidien...

Et différentes stratégies peuvent être mises en place : l'évitement, la perfection, le mensonge, le respect absolu des règles, le contrôle, la connaissance, la recherche du succès...la liste peut être longue là aussi.

Chaque personne réagit de façon différente à la peur et en percevra des symptômes plus ou moins intenses : elle peut être si vive que certains en sont pétrifiés ou finissent par faire ce qu'on leur demande, deviennent très conventionnels dans leurs choix.

 

 

Alors comment-faire ?

À l'heure où je partage ces lignes, éteindre les chaînes d'informations, pourraient s'avérer salutaire. Une façon de mettre la couverture sur ce qu'on ne supporte pas de voir

MAIS il n' en reste pas moins que les faits divers (faits d'hiver) sont bien présents dans nos quotidiens, et que même si vous cherchez à les éviter, il y aura toujours quelqu'un pour vous les rappeler.

C'est la même chose avec ces peurs qui nous malmènent, elles reviendront toquer à la porte à la moindre occasion. Alors se "pauser" et s'interroger sur notre façon de fonctionner est un premier pas qui peut révéler des pistes de compréhension. 

 

En sophrologie, la relaxation et l'ancrage permettent de revenir dans un espace délimité et sécuritaire qu'est le corps. Et le cerveau est un organe qui fait partie du corps !

Ce sont les stimulations corporelles dynamiques associées à des moments de détente et de concentration profonde qui laissent émerger de nouvelles pensées, (pas celles du voisin ou du thérapeute) : VOS PENSÉES, des pensées qui vous permettent d'identifier vos croyances limitantes.

Ainsi dévoilées, souvent clairvoyantes, vous serez à même de vous positionner avec confiance pour réaliser qu'un p'tit pas de côté peut tout changer, avec les propres valeurs et les propres ressources de la personne que vous êtes aujourd'hui. 

 

Il est aussi TRÈS important de se sentir à l'aise avec la personne qui vous accompagne, le travail n'est pas le même si vous êtes aux aguets, vous l'aurez compris. 

 

 

Par Marie-Cécile LE BRAS

Sophrologue Praticienne

Sophrologie et Sophrothérapie Existentielle

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

24 Mai 2022

Phobie Scolaire: "Demain y'a école"

11 Mai 2022

Déroulement des Consultations

10 Mai 2022

Sophrologie Existentielle

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.