M-Cécile LE BRAS
Sophrologie à Talence

Phobie Scolaire: "Demain y'a école"

24 Mai 2022 M-Cécile LE BRAS Sophrologie

C’est l’histoire de Margot.

Chaque soir, le cœur de Margot bat plus vite lorsqu’elle vérifie ses devoirs, prépare son cartable et pense à ce qui l’attend : « Demain y’a école ».

Margot a du mal à s’endormir, elle pense, réfléchit et repense, se tourne et se retourne dans son lit, attend que le sommeil vienne la cueillir, complètement épuisée, quand elle ne pourra plus lutter.

Elle se réveille fatiguée, peut-être après des rêves perturbés, elle traîne dans son lit, joue la montre, puis démarre une course folle pour réussir à être à l’heure. Margot ne prend pas de petit-déjeuner, ou si peu, son ventre est totalement noué. Et puis de toute façon elle n’a plus le temps ! 

Margot pense à ses copines et ses copains qui l’attendent, avec qui elle va certainement rire et passer de bons moments. Margot pense à ses aussi matières préférées, son ou ses professeurs, avec qui elle apprendra de nouvelles choses, qui lui rendront ses copies ou devoirs où apparaîtront de belles notes voir d’excellentes notes. 

Margot essaie de se rassurer et ne sait pas pourquoi elle préférerait rester à la maison. Sur le chemin elle est prise d’une véritable tempête émotionnelle, elle aimerait fuir, avoir un moyen ou une excuse pour ne pas y aller : 

Margot est prise d’une terrible angoisse à la simple idée de se rendre à l’école.

 

Mais aujourd’hui, Margot va réussir.  Elle rentre à la maison, complètement soulagée, très fatiguée nerveusement, mais elle a réussi ! 

Seulement  « Demain y’à école »…

 


Qu'est ce que la Phobie Scolaire ou le Refus Scolaire Anxieux ?

Pour un enfant ou un adolescent, c’est une situation dans laquelle l’école, le collège ou le lycée devient une source de souffrance irrationnelle et sans fondements particuliers. La panique est tellement forte qu’il lui est impossible de raisonner, incapable d’exprimer son vécu et ses sensations.

Cela se traduit par une difficulté majeure ou une impossibilité physique ou psychique régulière à s’y rendre, à caractère anxieux, avec somatisations fréquentes, y compris dans le cas où il a sincèrement envie de s’y rendre et fait tous les efforts possibles en ce sens. 

Mais ces efforts peuvent être voués à l’échec face à l’ampleur de l’anxiété qui peut se manifester avant de s’y rendre, le matin, ou au contraire le soir, en pensant au lendemain. 

Cette angoisse et les symptômes physiques associés, ne s’arrêtent que quand l’enfant est persuadé qu’il n’ira pas à l’école, au collège ou au lycée.

 

Il est TRÈS important d’accompagner et trouver rapidement une solution pour venir en aide à votre enfant :

  • Repérer les premiers signes d'angoisse, de stress, d'inquiétude à l'idée de retourner en classe ou en cours après les vacances, le week-end et en discuter avec lui,
  • Informer et dialoguer avec l'Équipe de l'école ou le Professeur Principal afin d'essayer de trouver la cause "situationnelle" du problème.

 

On estime que la phobie scolaire touche 1 à 5 % des enfants scolarisés en France. Elle touche aussi bien les filles que les garçons, bons élèves comme mauvais élèves.

Si cette phobie scolaire n’est pas prise en charge à temps, elle peut évoluer vers une totale rupture sociale avec des conséquences néfastes : isolement social et affectif, dépression, abandon de la scolarité… En effet, plus l’absentéisme sera long, plus il sera difficile pour l’enfant de remettre un pied à l’école.

Il sera alors nécessaire de consulter un(e) Pédopsychiatre ou un(e) Psychologue pour analyser et interpréter une problématique profonde émergente.

 

La Sophrologie :
Véritable Soutien dans l'Apaisement de la Phobie Scolaire.

La Sophrologie regroupe un ensemble de techniques qui aident l’enfant ou l'adolescent à prendre conscience de tout ce qui se passe en lui et autour de lui, à se connecter à soi et aux autres.

Elle permet sous ses aspects ludiques, sans contraintes et personnalisés de :

  • Réguler ses émotions au travers de la décharge des tensions corporelles,
  • Renforcer la conscience de son corps et de ses sensations,
  • Lui donner des outils pratiques pour se détendre et se calmer,
  • Diminuer la somatisation,
  • Renforcer sa confiance et son estime de soi,
  • Stimuler sa créativité,
  • Mieux communiquer avec les autres,
  • Encourager son autonomie.

 

Mon rôle en tant que Sophrologue Praticienne est d'accompagner votre enfant ou votre ado à sortir de cette crise, à être capable d'être lui-même et à l'amener vers d'autres possibles de manière sereine et apaisée.

 

Parce que c'est l'histoire de Margot au collège, elle peut aussi aussi être celle de Mylan à l'école primaire ou d'Anaïs au lycée.

"Demain, y'a école", l'évoquer avec le sourire, l'envie et l'enthousiasme, c'est possible.

 

 

M-Cécile LE BRAS

Sophrologue Praticienne

Sophrologie et Sophrothérapie


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

24 Mai 2022

Phobie Scolaire: "Demain y'a école"

11 Mai 2022

Déroulement des Consultations

10 Mai 2022

Sophrologie Existentielle

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.